27/06/2016

le wai

Prononcer wai comme "why" en anglais, et pas "ouais" :)


QU'EST-CE QUE LE WAI ?

Le wai est le geste de salutation traditionnel thaïlandais.

Ici, pas de poignée de main, pas de check, pas d'accolade, pas de bise, pas de baise-main et encore moins de bisou-esquimau pour se dire bonjour.

On ne se touche pas ! Les thaïs préfèrent les courbettes.

Que l'on soit debout, à genoux, assis ou couché, il est dû par toute personne d'âge ou de rang social inférieur à celles qui leurs sont supérieures.

Cette forme de politesse, de courtoisie, de respect - je dirais même plus - de dévotion séculaire liée à la culture bouddhique est toujours très largement pratiquée dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est.

Bien que devenu un simple bonjour, le wai est originellement une marque de soumission du plus faible au plus fort sous la protection duquel il se place.

Issu du namasté indien, la position des mains rappelle la forme d'un bouton de lotus, symbole d'élévation spirituelle.

Le mouvement de base consiste à joindre ses deux paumes devant la poitrine, doigts fermés tendus vers le haut, coudes collés au corps, en baissant la tête jusqu'à ce que le bout du nez touche celui des index.

Il est généralement accompagné d'une légère inclinaison du buste, d'un sourire et suivi d'un "sawat di krap/ka" (bonjour/au revoir) ou "kop koun krap/ka" (merci)

Lorsqu'il est fait debout, dans certains cas, les femmes peuvent se baisser un peu en pliant les genoux, un pied devant l'autre, dans une posture qui rappelle un peu la révérence des reines, princesses, duchesses et autres comtesses en Europe.

La position de la tête et des coudes distingue le wai thaïlandais de ceux pratiqués dans certains pays où il est exécuté la tête droite et les coudes écartés.




DANS QUELS CAS FAIRE LE WAI ?

Pour dire bonjour, au revoir, merci, pardon, pour quémander, demander grâce ou une permission, pour prier Bouddha et témoigner son respect envers tout ce qui est sacré (les bonzes, les portraits de la famille royale, les maisons des esprits, etc).


À QUI FAIT-ON LE WAI ET DANS QUEL ORDRE ?

On salue / remercie de manière générale par un wai les gens à qui l'on doit le respect : sa famille, son professeur, son patron, ses clients, les personnes âgées, les moines, les autorités administratives...

Le wai est toujours initié par le plus jeune ou la personne de rang inférieur.

À noter qu'entre adultes, le statut social prend le pas sur l'âge, sauf avec sa famille.

EXEMPLES :

Un enfant wai ses parents, ses beaux-parents et les aînés de sa famille.
Un étudiant wai son professeur.
Un boxeur wai son entraîneur.
Un employé wai son patron.
Un vendeur/prestataire wai son client.
Une personne âgée wai son médecin.
Un comédien wai son public.
Le profane wai le moine.

La personne plus âgée ou de rang supérieur qui reçoit le wai, bien qu'elle ne soit pas tenue de faire le wai en retour, peut éventuellement y répondre selon une gestuelle appelée rap wai (voir plus bas). 


QUAND NE PAS FAIRE LE WAI ?

À moins d'être une star ou un homme politique en campagne, il est ridicule de faire le wai sans arrêt à tout le monde et à tout va.
Des amis intimes de la même tranche d'âge n'utilisent pas le wai entre eux.
Un adulte, en principe, ne wai pas un enfant en retour.
Un client n'a pas à faire le wai à un vendeur ou un prestataire pour le remercier.
Un moine ne wai jamais un profane, fut-il le Roi en personne. 
Un simple wai n'est pas approprié en présence de la famille royale. La coutume veut qu'on leur fasse la révérence.


COMMENT FAIRE LE WAI ?

Hiérarchisation de la société thaïlandaise oblige, la gestuelle du wai varie en tenant compte de l'âge et du statut social de chacun.

Plus on s'incline bas et plus on joint les mains haut devant le visage, plus on manifeste de respect.

Voici la gradation de postures qui permet de respecter cette hiérarchie.


1. LE WAI PRA การไหว้พระ

Ce wai est une marque de grand respect.

On l'adresse exclusivement aux moines.

- garder les coudes le long du corps
- joindre les deux mains devant la poitrine
- incliner le buste et la tête jusqu'à ce que :

                      * le front touche la tranche des doigts 
                      * l'extrémité des pouces touche l'entre-sourcils

- le visage est baissé de manière à être face au sol
- se redresser doucement puis ramener les mains le long du corps


2. LE WAI POU YAI การไหว้ผู้ใหญ่

Ce wai est une marque de respect réservée aux aînés. 

On l'adresse à ses parents, beaux-parents, grand-parents, oncles et tantes, parents de ses amis, professeurs et supérieurs.

- garder les coudes le long du corps
- joindre les mains devant la poitrine
- incliner le buste et la tête jusqu'à ce que :

                      * l'entre-sourcils touche le bout des doigts 
                      * l'extrémité des pouces touche le bout du nez

le visage est baissé de manière à être face au sol 
- se redresser doucement puis ramener les mains le long du corps



3. LE WAI TOUA PAI การไหว้ทั่วไป 

Ce wai est un signe de courtoisie et de politesse envers ses semblables. 

On l'adresse aux personnes de même statut social ou de même âge : connaissances, collègues, voisins...

Il est aussi utilisé pour saluer une assemblée, par les présentateurs télé par exemple.

- garder les coudes le long du corps
- joindre les mains devant la poitrine
- incliner la tête jusqu'à ce que :

                     * le bout du nez touche le bout des doigts
                     * l'extrémité des pouces touche le menton

- le visage est baissé mais juste un peu
- se redresser doucement puis ramener les mains le long du corps


RAP WAI รับไหว้

Rap wai signifie "répondre au wai". 

Ce wai est utilisé pour éventuellement retourner un wai initié par une personne de rang inférieur.

Il est également d'usage de maintenir cette position lorsqu'on écoute un sermon récité par des moines.

- garder les coudes le long du corps
- joindre les mains devant la poitrine
- la tête reste droite, inutile de s'incliner

Pour répondre au wai d'un enfant ou d'un prestataire par exemple, on peut tout aussi bien sourire ou faire un signe de tête.

De manière générale, pour répondre à un wai, faites-le toujours plus bas que celui que vous avez reçu.

Exception faite des autorités telles que policiers ou officiers de l'immigration, à qui il convient de répondre par un wai de la même hauteur.


DIFFÉRENCE DE POSTURE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

Pour le wai pou yai et le wai pra, la position du bas du corps n'est pas la même pour les hommes et les femmes.

LES HOMMES gardent les jambes droites, les talons collés, les pointes des pieds légèrement écartées.

LES FEMMES s'inclinent plus bas selon le protocole suivant :

Position de départ - debout le dos droit, les jambes droites, les pieds joints parallèles,

1 faire glisser la pointe du pied gauche vers l'arrière jusqu'à ce que la plante du pied soit à la verticale, les cuisses restent serrées

2 fléchir les genoux (plus ou moins bas selon son équilibre, sa souplesse et le degré de respect que l'on veut manifester) tout en faisant le wai

3 se redresser lentement en ramenant le pied gauche à sa position initiale et les mains le long du corps

Cependant, quand il s'agit de présenter ses respects à un moine assis, le wai pra debout n'est pas approprié.

Il convient alors de se prosterner : cette position est appelée krap.


ENCORE DEUX DERNIERS WAI

LE WAI KRU การไหว้ครู

Le wai kru est le salut dédié par un boxeur à son maître, aux esprits, au Roi, à toutes les personnes qu'il respecte.

C'est un rite réalisé sur une musique appelée wong pi klong après être monté sur le ring, avant chaque combat.

Le disciple, coiffé d'un mongkon, fait le tour du ring et s'incline en faisant le wai devant les quatre coins représentant les quatre points cardinaux.

Il donne trois légers coups de poing dans chaque coin en hommage à son maître, ses parents et son public.

Puis il s'agenouille au centre du ring en direction de son lieu de naissance et se prosterne trois fois, s'inclinant alternativement vers le sol et vers le ciel pour rendre hommage à sa nation, sa religion et son Roi.

Le wai kru est directement suivi du ram muay, une danse rituelle toujours accompagné d'un petit orchestre.

Le combattant se redresse et entame une chorégraphie qui, à l'origine de cet art martial, était propre à chaque camp.

En plus d'être une marque de respect, la cérémonie du wai kru ram muay permet au boxeur de s'échauffer, de faire un repérage et de se conditionner mentalement.

Ce rituel extrêmement codifié mériterait une bafouille pour lui tout seul...

LE WAI MÊ การไหว้แม่ ET LE WAI POH การไหว้พ่อ

C'est le plus intime des tous les wai.

Lors de la fête des mères, ou lorsqu'un enfant salue, remercie ou s'excuse auprès de ses parents, et surtout s'ils sont assis, il s'agenouille devant eux et se prosterne à leurs pieds. 

Une mère affectueuse répondra en caressant la tête de son enfant. Une fois redressé, l'enfant peut éventuellement étreindre sa maman. 

Ce wai s'exécute comme un krap rian ou un krap toun, avec les mains en position de wai pou yai (je vous parlerai du krap dans une prochaine bafouille).

C'est pourtant pas compliqué.


CE QU'IL FAUT RETENIR

Ne faites pas le wai aux enfants, aux chauffeurs, serveurs, vendeurs, tailleurs...

Le geste ne doit pas être brusque, mais au contraire lent et gracieux.

Le wai est toujours initié par le plus jeune ou la personne de statut inférieur.

Plus on s'incline bas et plus on joint les mains haut, plus on manifeste de respect.

Si vous répondez à un wai par un wai, faites-le toujours plus bas que celui que vous avez reçu. N'en faites pas trop ou vous allez mettre la personne en face mal à l'aise.

Aujourd'hui, les gens du même âge ou de même statut ont tendance à simplement dire "sawat di krap" sans faire le wai.

Si vous devez saluer par exemple un moine ou une personne âgée et que vous n'êtes pas sûr, un wai tout simple en inclinant la tête avec un sourire fera l'affaire. Les thaïlandais sont indulgents avec les étrangers, surtout de passage, ils ne vous en voudront pas si votre wai est maladroit.

Ne soyez pas surpris si ce que vous voyez dans la réalité diffère sous tel ou tel aspect de ce qui est présenté ici. Le degré d'éducation, de religiosité, l'importance que chacun accorde au respect de la gestuelle : tout cela peut varier d'un individu à l'autre. De plus, je peux me tromper.


TIPS 

Quand vous faites le mouvement, c'est la tête qui se baisse et non les mains qui se lèvent.

Le wai peut être adressé à une ou plusieurs personnes en même temps.

Si vous n'avez qu'une main de libre - cela peut arriver - il est plus ou moins acceptable de faire le wai avec l'autre main seulement.

Si vous avez les deux mains prises - que vous portez des courses par exemple et que vous croisez votre belle-mère - débrouillez-vous pour pour vous incliner ou faire un truc qui ressemble à un wai autant que possible ! Avec un sourire, ça passe.

Si vous êtes un homme hétéro, évitez de serrer les paumes en décollant l'extrémité des doigts quand vous faites le wai, c'est le wai des danseuses traditionnelles :)


Sources : 

https://www.youtube.com/watch?v=C0U0WaIZikk
http://fr.muaythaitv.com/news/ou-finit-le-wai-khru-ou-commence-le-ram-muay-e-n178.html
http://www.muaythaigalaxy.com/index.php/fr/la-vie-du-muay/1002-la-tradition-du-wai-khru-dans-le-muaythai.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ram_Muay
https://en.wikipedia.org/wiki/Wai_khru
https://www.youtube.com/watch?v=3c3-PHgawws
https://www.youtube.com/watch?v=_b26zwQ88zI&app=desktop
https://www.youtube.com/watch?v=rSZWH7KWCPo
https://www.youtube.com/watch?v=uiZOVZs2v74
https://www.youtube.com/watch?v=HCgJx4j9Sow
https://voyageurasie-soleillevant.blogspot.com/2009/01/le-wai-et-le-krap-en-thailande.html
http://www.kalyanamitra.org/th/Buddhist_culture_detail.php?page=73
https://nkw04934.wordpress.com/
https://kanlayamilk5556.wordpress.com/
https://thailovecultural.wordpress.com/
http://banroiyim.tripod.com/html/03thai_01.html
https://sites.google.com/site/social023/home/kar-hiw/--kar-hiw-3radab
http://www.thailandsworld.com/en/thai-people/thai-wai-greeting/index.cfm
http://www.pattayainfos.com/pratique/origine-du-wai-thai/
http://www.speakrealthai.com/wai.html
http://www.phuket.com/magazine1/dos.htm#promo
http://whywai.com/
http://forum.webmartial.com/index.php?topic=6351.0;wap2
http://theo-courant.com/le-wai-ou-comment-saluer-une-personne-en-thailande/
http://www.visapourbangkok.com/culture-thailande/salut-thai-wai-bangkok-thailande/
http://fr.onlychaam.com/a-faire-ne-pas-faire/
http://www2.sawadie.fr/index.php/articles/102-le-wai
https://toutelathailande.fr/le-wai-ou-comment-saluer-en-thailande/
http://www.alainbernardenthailande.com/article-a164-quelques-breves-notions-de-bonne-smanieres-en-thailande-124704927.html
https://en.wikipedia.org/wiki/A%C3%B1jali_Mudr%C4%81
https://fr.wikipedia.org/wiki/Namast%C3%A9
https://en.wikipedia.org/wiki/Thai_greeting
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wai
http://learnthaiwithmod.com/2013/08/when-and-how-to-wai-properly/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire